Clôture de l’atelier du 7ème Assemblée générale du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO)

Le Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Porte-parole du Gouvernement, Mahamane BABY a présidé la clôture de l’atelier du 7ème Assemblée générale du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO).

Organisée par le FAFPA, cette Assemblée Générale avait pour thème : « Le développement des compétences au service de l’emploi : les programmes et les déterminants d’une insertion socio-économique réussie ».

Le Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) est en force de propositions en matière de développement des Compétences pour l’accompagnement de ses membres. Il tient chaque année ses instances statutaires soit à son siège, soit dans un pays des institutions et Fonds membres. C’est pourquoi, cette année le choix est porté sur notre capitale, Bamako en ce qui Concerne l’organisation de la 7ème Assemblée Générale.

Il faut noter que depuis la création du Réseau RAFPRO, ce fut la 1ère fois que ses travaux se tiennent au Mali.
Pour la circonstance, le Directeur du FAFPA-MALI, Mohamed Albachar TOURE a exprimé toute sa joie de réunir ensemble, les illustres personnalités. Il a salué les responsables des Fonds Nationaux membres du RAFPRO pour avoir porté leur choix sur le Mali à travers le FAFPA.

Pour lui, cet atelier technique participe pour les fonds membres du réseau, de l’amélioration continue des pratiques par la recherche assidue d’approches de plus en plus novatrices, de plus en plus adaptées aux circonstances de l’heure, pour la gestion et le management efficace desdits Fonds. M. Touré a souligné que le choix du thème « les déterminants d’une formation-insertion réussie » se justifie par le souci constant d’une administration efficace des ressources dédiées à la formation professionnelle.

Prenant la parole, le Président du FAFPRO, Ahmed Aly FADEL a souligné que pour le bureau international du travail, « Le chômage et le sous-emploi persistants des jeunes ont un coût social et économique très élevé et menacent le tissu social. L’incapacité à créer des emplois décents en nombre suffisant risque de marquer les jeunes de stigmates durables. Il devient donc urgent d’inverser la tendance. Faute de prendre des mesures immédiates et vigoureuses, la communauté mondiale devra assurer le sinistre héritage d’une génération perdue ».

Vue l’importance du développement des compétences des ressources humaines, et face aux nombreux défis, le Premier Ministre a exhorté l’ensemble des participants à des débats francs. Il leur a donné l’assurance de son gouvernement qui examinera avec la plus grande attention, les conclusions et recommandations qui sortiront de ces Travaux.
Au terme de l’atelier, il a été constaté que toutes les attentes ont été comblées grâce à la qualité des participants.

Cet atelier, il faut le rappeler, a enregistré la participation inclusive d’éminents experts et acteurs majeurs, publics et privés du champ de la relation formation-emploi-financement.

Pour le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Porte-parole du Gouvernement, outre les présentations du thème central et ses panels ainsi que les débats ont été de grande qualité comme cela lui a été rapporté quotidiennement tout au long des travaux. Au regard de ses résultats atteints, il a affirmé toute sa satisfaction et féliciter l’ensemble des participants.
Tout en espérant que les échanges contribueront davantage à l’essor économique de nos pays, Mahamane BABY a réitéré la disponibilité du gouvernement à examiner avec la plus grande attention les conclusions et recommandations issues de cette Assemblée Générale.