Remise d’attestations et de kits professionnels à Ségou

45 jeunes outillés pour mieux s’insérer au Nord  

Le Ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, M. Mahamane BABY, a présidé la cérémonie de remise des kits et attestations aux apprenants déplacés du Nord dans la 4e région administrative de notre pays, le vendredi 27 février 2015, dans les locaux flambant neuf du Conseil régional de Ségou.

C’était en présence des autorités administratives et politiques de Ségou, mais aussi du président de l’Association des ressortissants du Nord à Ségou, du président de la Commission de l’Emploi à l’Assemblée nationale, du président du Conseil Régional de Ségou, des responsables des centres de formation professionnelle, des membres du cabinet ministériel, des responsables des organismes personnalisés du MEFPJCC, des 45 bénéficiaires eux-mêmes, etc.

Le représentant des ressortissants du Nord à Ségou était le premier à prendre la parole pour saluer l’hospitalité des populations locales envers les déplacés du Nord suite à la double crise sécuritaire et institutionnelle qui a secoué notre pays en 2012. En effet, il y avait 36045 déplacés du Nord à Ségou, dont 70% sont déjà retournés dans leurs localités respectives, a-t-il comptabilisé. Le reste, s’est-il réjoui, a bénéficié de formation professionnelle leur permettant une meilleure insertion socio-professionnelle une fois qu’ils seront de retour dans leurs localités d’origine.  Preuve, selon lui, que la relève est assurée. A ce sujet, il a également félicité et remercié la France et l’ACEFOR (Amélioration de la Compétitivité des Entreprises par la Formation) pour avoir facilité et soutenu cette formation professionnelle, avant d’inviter les 45 bénéficiaires à faire bon usage des kits qui leur ont été remis en plus des attestations ayant sanctionné leur formation. 

Le porte-parole des bénéficiaires a exprimé toute l’émotion et l’honneur qui sont les leurs en cette circonstance après avoir renouvelé les remerciements et félicitations à l’endroit du MEFPJCC et de ses organismes personnalisés, des partenaires techniques et financiers, notamment l’AFD, des établissements professionnels qui les ont accueillis, des populations de Ségou pour leur hospitalité légendaire, etc. Il a ensuite souhaité le soutien et l’accompagnement des uns et des autres pour faciliter leur insertion socio-professionnelle grâce aux compétences acquises au cours de cette formation dans les trois domaines concernés que sont l’électricité, le bâtiment et la maçonnerie, avant de promettre que bon usage serait fait des kits et attestations qui leur ont été remis.

Le représentant de l’AFD, pour sa part, a rassuré sur la vision partagée de sa structure avec l’Etat malien, à travers le MEFPJCC, en matière d’emploi et de formation professionnelle. Selon lui, environ 9 millions d’euros sont inscrits au programme d’assistance financière pour améliorer « l’offre locale de formation professionnelle des jeunes » dans les BTP sur 2 ans ou durant 6 à 9 mois, à l’image de celle dont viennent de bénéficier les jeunes déplacés du Nord à Ségou. Mieux, l’AFD a déjà dans le pipeline 2 centres de formation à Markala (Ségou) et à Sikasso, a annoncé M. DICKO, après avoir souhaité la mise en place d’un Comité de pilotage de ces centres autour du MEFPJCC avec l’ACEFOR et les collectivités locales.

Le président du Conseil Régional de Ségou a exprimé, à son tour, ses sincères remerciements à l’endroit de la France à travers l’ACEFOR, saluant la dynamique partenariale de ce projet de formation professionnelle qui s’inscrit, selon M. DEMBELE, dans le cadre du Schéma Régional décliné en Schéma Directeur Régional pour booster l’économie locale, régionale et nationale. La formation professionnelle occupant une place de choix dans la politique nationale en la matière, comme l’attestent la construction en cours de 6 centres et la réhabilitation de 2 instituts de formation.

Peu avant l’intervention du Ministre BABY pour clore cette cérémonie après un intermède musical visant à magnifier l’emploi des jeunes et la formation professionnelle, les 45 bénéficiaires (25 jeunes, dont 5 filles en bâtiment-électricité, et 20 jeunes, dont 3 filles, en maçonnerie) ont reçu chacun, des mains des personnalités présentes dans la salle du Conseil Régional, les kits et attestations pour leur insertion socio-professionnelle.

« La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui intervient après celle de Sikasso au mois de novembre 2014 et celle de Bamako au mois de décembre 2014 », a rappelé le Ministre qui a également salué le soutien et l’accompagnement constants de la France à travers l’AFD et d’autres sources de financement, précisant que toutes ces actions s’inscrivaient dans le cadre de la mise en œuvre de la 5e composante intitulée « Formation Professionnelle Rapide des Jeunes » comme une réponse à la douloureuse crise mentionnée ci-dessus.  Les 45 jeunes, sur les 1000 prévus, étant bien outillés après cette formation professionnelle qui leur permettra, est-il convaincu, d’être immédiatement opérationnels pour trouver de l’emploi et pouvoir s’insérer dans la vie socioéconomique et, surtout, contribuer efficacement à la reconstruction des villes du Nord.          

Source : la Cellule de communication du MEFPJCC