Accord de paix d’Alger: les femmes de al carama renforcent leurs capacités

Dans le souci de sensibiliser les communautés sur le contenu de l’Accord de paix qui est en phase de signature, les femmes de l’Alliance de la communauté arabe du Mali (AL CARAMA), en collaboration avec le ministère de la Réconciliation nationale, organisent un séminaire de deux jours. La cérémonie d’ouverture dudit séminaire était présidée, lundi dernier, par le ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Mahamane BABY, au CICB.

C’était en présence de la présidente des femmes de AL CARAMA, ZAHABI Safi MOULAYE ; du secrétaire général du ministère de la Réconciliation nationale, Attaher Ag IKNANE ; de madame la chef de cabinet du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille.

Le présent séminaire qui regroupe plusieurs femmes venues de toutes les localités du pays se tient autour du thème : « Rôle de la femme dans le processus de paix et du vivre ensemble ». Il vise à informer sur le contenu de l’Accord d’Alger afin de permettre aux communautés de prendre connaissance de son contenu; d’éviter les amalgames ; de disposer du document traduit dans différentes langues et amener les communautés à participer aux différents débats sur le vivre ensemble.

La présidente des femmes de AL CARAMA, ZAHABI Safia MOULAYE, a affirmé que pendant deux jours, dans la fraternité retrouvée, dans la communion des idées et la symbiose des pensées, les femmes venues de toutes les localités du pays vont échanger, discuter et analyser le contenu de l’Accord d’Alger et convenir d’un modèle de vivre ensemble des différentes communautés du nord de notre pays. Elle a souhaité que le présent séminaire soit sanctionné de recommandations pertinentes permettant de mieux comprendre l’Accord, de transcender les susceptibilités, d’éviter les amalgames d’interprétation et d’avoir une vision partagée du processus pour un meilleur vivre ensemble.

Le secrétaire général du ministère de la Réconciliation nationale, Attaher Ag IKNANE, a magnifié le rôle joué par les femmes tout au long de cette crise. Il a souligné qu’il est important que AL CARAMA, à l’instar des autres organisations et particulièrement celles de femmes, soit largement édifiée sur le contenu de cet Accord. Pour lui, ce séminaire permettra aux femmes de mieux comprendre l’Accord, se l’approprier et cerner leurs rôles et leurs places dans sa mise en œuvre.

Le ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Mahamane BABY, a insisté sur le rôle déjà joué par les femmes lors des pourparlers d’Alger. Selon le ministre BABY, le défi serait plus énorme au moment où tous ces efforts seront mis en application. C’est pourquoi a-t-il indiqué que le défi pour les femmes commence, à partir du 16 mai, après la signature de l’Accord. C’est-à-dire les rôles énormes qu’elles doivent dans d’application de cet Accord de paix.