Rencontre semestrielle des acteurs de l’emploi : La politique Nationale de l’emploi et de la formation professionnelle au centre des débats

La salle de réunion de réunion de la Direction Nationale de l’Emploi abrite depuis ce Mardi 26 Mai 2015, la rencontre semestrielle des acteurs de l’emploi et de la formation professionnelle au Mali. Cette rencontre regroupe les services centraux de l’emploi et de la formation professionnelle et les directions régionales de l’emploi et de la formation professionnelle.

 

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre de quatre jours (du 26 au 29 Mai 2015) était présidée par le Ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby. Le ministre Baby dans son allocution a exprimé toute l’importance que le gouvernement du Mali accorde au secteur de l’emploi et de la formation professionnelle.

Selon, le Ministre, la politique de l’emploi repose sur une répartition des responsabilités qui donne à chacun un champ d’intervention précis : l’Etat pilote la politique de l’emploi, les régions ont pour rôle de piloter les politiques régionales d’information et d’orientation professionnelles avec les partenaires sociaux.

Au cours de cette rencontre, les participants auront droit à la présentation du plan d’action de la politique nationale de l’emploi et de la formation professionnelle. Les différents projets que le département de l’emploi et de la formation professionnelle pilote seront présentés aussi aux participants. Une journée sera réservée à la présentation la Direction Nationale de l’Emploi dans ses compétences, ses moyens et les difficultés qu’elle rencontre sur le terrain. Cette rencontre sera également une occasion pour présenter le plan d’action de la politique de l’emploi et la formation professionnelle aux différents partenaires.

Il faut noter que le département de l’emploi et de la formation professionnelle organise cette rencontre semestrielle depuis deux ans. Ces rencontres permettent d’échanger avec les structures au niveau régionale, connaitre leurs difficultés et proposer des solutions idoines.

La mauvaise noter de cette rencontre a été le décès de Monsieur Issouf Hamma Touré, qui en se rendant à Bamako pour participer à la rencontre a eu un accident de circulation où il a rendu l’âme. Le ministre Baby a consacré les premiers mots de son discours à la manifestation de toute sa compassion et a invité les participants à observer une minutes de silence à la mémoire de Monsieur Touré.