La formation professionnelle et l'insertion des jeunes au cœur des discussions Mebarki-Baby

La mise en œuvre de l'accord de paix et de réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger, dans son volet relatif à la formation professionnelle et à l'insertion des jeunes, a été au cœur de l'entretien ayant réuni dimanche, à Alger, le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, et son homologue malien, Mahamane Baby.

"Nous avons parlé des questions qui concernent la mise en œuvre de l'accord de paix dans son volet lié à la formation professionnelle et l'insertion des jeunes", a déclaré le ministre malien à la presse, à l'issue de son entretien avec M. Mebarki.

Le ministre malien a déclaré avoir abordé avec M. Mebarki les questions liées à la coopération dans le domaine de la formation professionnelle, précisant que les discussions ont porté essentiellement sur la mise en place d'un comité mixte de suivi des accords unissant les deux pays.

"Nous avons également évoqué tout ce que nous pouvions faire en matière de formation des formateurs", un axe qui, a-t-il dit, constitue "une priorité pour nous".

De son côté, M. Mebarki a relevé la nécessité de "former la ressource humaine" pour le Mali, considérant que cela constitue "un soutien à tous les efforts de paix et de réconciliation menés dans ce pays frère et voisin".

Il a fait état, à ce propos, de plus de 250 jeunes maliens effectuant des stages de formation actuellement en Algérie.

"Il faut donner à ces jeunes l'espoir de se former, de se construire des métiers et des perspectives pour s'intégrer dans la société sans aucun problème", a-t-il soutenu.

Source : APS/Cellule de communication du MEFPJCC