Centres de formation professionnelle de Bamako : 616 jeunes formés et équipés à hauteur de 328 millions FCFA

La cérémonie de remise kits au profit du second contingent des jeunes formés dans le cadre du projet « Amélioration de la Compétitivité des Entreprises par la Formation» (ACEFOR) s’est déroulée ce vendredi après-midi, au Centre de formation professionnelle de Missabougou, en CVI du District de Bamako.

Elle était placée sous la présidence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Mahamane BABY, qui avait à ses côtés, pour l’occasion, Son Excellence Mme l’Ambassadrice de France au Mali, Mme Evelyne DECORPS, en présence des représentants du ministre de l’Education nationale et du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire.

La cérémonie a également enregistré la présence de la Présidente de l’Association des centres de formation professionnelle agréés auprès du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle et celle des Directeurs des centres partenaires dans la mise en œuvre du Projet ACEFOR.  

Elle a débuté par les mots de bienvenue du Conseiller municipal au nom du Maire de la CVI du District de Bamako.

Le porte-parole des bénéficiaires lui a succédé au micro pour exprimer la gratitude des jeunes ainsi formés à l’endroit du ministre BABY et des partenaires techniques et financiers de notre pays, en particulier la France à travers l’Agence française de développement (AFD) qui appuie ce projet ACEFOR.

Ce projet vise à améliorer la compétitivité des acteurs économiques et à diversifier les solutions d’emplois pour les jeunes, en améliorant l’offre locale de formation professionnelle avec plusieurs composantes dont la création des deux (02) centres à Sikasso et à Markala et la formation et l’insertion professionnelle de 1000 jeunes dans les régions de Sikasso, Ségou et Mopti, en plus du District de Bamako, a indiqué Mme l’Ambassadrice de France.

Au total, la France apportera 9 millions d’euros au projet ACEFOR, soit l’équivalent de 6 milliards de FCFA, dont 4 millions d’euros de prêt à l’Etat malien et 5 millions d’euros de subvention, a précisé Mme DECORPS, estimant toutefois la contribution française à la formation de ces 1000 jeunes à un million d’euros, soit environ 650 millions de FCFA.

Le coût total de la formation de ces  jeunes  s’élève à 199 millions 429 mille 200 francs CFA et les kits d’insertion, remis aux jeunes, ont coûté la somme de 128 millions 699 mille 760 francs CFA, soit un peu plus de 328 millions FCFA, a noté, pour sa part, le ministre BABY concernant uniquement cette deuxième cohorte du projet ACEFOR, constituée de 616 jeunes, dont 357 jeunes de Bamako et dans d’autres villes.

Cette deuxième cohorte, a-t-il ajouté, a été formée dans divers métiers du BTP : installation électrique photovoltaïque ;  pose de pavés ; plomberie sanitaire ; maçonnerie ; froid et climatisation ; électricité-bâtiment ; peinture-bâtiment ; hôtellerie et tourisme ; construction métallique et carrelage.  

Le ministre BABY en a profité pour remercier les formateurs des centres partenaires qui ont assuré ces formations, sans oublier le peuple et le Gouvernement de France à travers l’AFD.

« L’ensemble des actes que nous posons  sont le témoignage de l’engagement de Son Excellence  El Hadj Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Chef de l’Etat, à faire de la formation professionnelle un des leviers du Développement de notre pays », a-t-il rappelé, insistant sur le fait que la qualification professionnelle des actifs de l’économie demeure, pour les plus hautes autorités, un moyen  sûr  et  crédible pour un développement socio-économique durable de notre pays.

Auparavant, quelques kits ont été symboliquement remis aux bénéficiaires respectivement par Mme l’Ambassadrice et le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle.
Source ; CCOM/MEFP