Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle : Passation de pouvoirs entre les ministres BABY et Ben KATTRA

La cérémonie de passation de services et de pouvoirs entre M. Mahamane BABY, ministre sortant, et M. Maouloud Ben KATTRA, entrant, s’est déroulée dans les locaux du Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, ce jeudi 13 avril 2017, à la Cité administrative.

Les deux Ministres se sont entretenus pendant quelques minutes, à huis-clos, pour les conseils d’usage, tout en faisant un tour d’horizon de grands dossiers dans les domaines de l’emploi et de la formation professionnelle.

Ensuite, les deux Ministres ont rencontré ensemble, dans la salle de conférence du Département, les membres du Secrétariat Général et ceux du Cabinet, ainsi que les Chefs des structures centrales, services rattachés et organismes personnalisés du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Le Secrétaire général du ministère, M. Soumana SATAO, est intervenu le premier pour saluer la cordialité et la fraternité qui ont caractérisé la collaboration de l’ensemble du personnel du Département avec le ministre BABY, avant de souhaiter la bienvenue au nouveau ministre auquel il a souhaité pleins succès dans ses nouvelles fonctions.

« Je vous souhaite la chaleureuse bienvenue dans la maison que vous connaissez bien pour avoir été administrateur de certains Etablissements publics à caractère administratif (EPA) du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle », a déclaré le ministre BABY à l’entame de son propos, avant de rendre un vibrant hommage à ses anciens collaborateurs pour les résultats engrangés ensemble malgré quelques difficultés rencontrées sur le chemin.

« Les défis sont énormes, mais nous n’avons pas pu les relever seul sans des collaborateurs dédiés à la tâche »,a-t-il félicité à l’endroit de ses anciens collaborateurs.

« J’ai dû être parfois souple, parfois dur, mais pour la bonne marche du service et l’efficacité dans le travail », a confié le ministre BABY, après avoir demandé pardon pour tous ceux parmi ses anciens collaborateurs qui ont pu être contrariés par la rigueur de cette méthode alliant à la fois carotte et bâton.

Aussi, a-t-il invité ses anciens collaborateurs à accompagner le ministre Ben KATTRA avec le même engagement, le même professionnalisme et la même loyauté dont ils ont su faire montre à ses côtés.

« Des projets ont été initiés avant nous, que nous avons conduits à terme, et nous-mêmes avons initié d’autres projets, que mon frère (Ben KATTRA) conduira, à son tour, à terme, avant d’initier de nouveaux projets », a argumenté le ministre BABY, en référence à la continuité de l’Administration publique.

« Nous devons tous travailler pour soutenir et accompagner le (nouveau) Gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs de développement permettant au Président de la République, Chef de l’Etat,  SEM Ibrahim Boubacar KEITA, de finir son mandat en beauté et de briguer un nouveau quinquennat à la tête de notre pays », a invité le ministre sortant.      

En retour, le ministre Ben BAKTTRA a remercié son prédécesseur, le ministre BABY, pour les mots aimables à son endroit, avant d’assurer qu’il donnera le meilleur de lui-même, avec le soutien et l’accompagnement avisés de tous ses collaborateurs, pour l’atteinte de l’objectif des 200 000 emplois que le Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, a fixés aux gouvernements successifs.

Usant de la métaphore empruntée au Chef de l’Etat, il affirme ainsi avoir pris le train à la gare avec toute la famille du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, pour achever l’atteinte de cet objectif à l’orée 2018, année électorale par excellence.

« Je m’y emploierai avec toute la famille du ministère, pas en syndicaliste », a-t-il martelé.

« Si je réussis, vous aurez réussi. Chacun doit par conséquent serrer la ceinture et travailler (en donnant le meilleur de lui-même)», a exhorté le ministre Ben KATTRA

Le ministre Ben KTATTRA a également apprécié la disponibilité de son frère BABY pour lui prodiguer des conseils utiles et avisés, avant de conclure en ces termes : « Pas beaucoup de parole, mais du concret ».  

La cérémonie a pris fin par une photo de famille.

Source : CCOM/MEFP